#Expat : étudier au Québec, les différences avec la France

Voilà maintenant un an que je me suis installée ici au Québec et, en un an, j’en ai appris des choses. Beaucoup de français pensent que le Québec est un peu une province française en Amérique. Mais c’est loin d’être le cas, vraiment. Je pourrais en faire des tas des articles sur nos préjugés envers les québécois et leur société, et je vais en faire bientôt, mais aujourd’hui, je vais plutôt me concentrer sur les différences qu’il y a entre les études en France et au Québec.

  • Le baccalauréat français n’est pas le baccalauréat québécois!

Erreur très fréquente, la plus fréquente, des français qui viennent s’établir ici au Québec. Nous avons notre baccalauréat français, le diplôme qu’on obtient à la fin du lycée pour entrer à l’université. Le baccalauréat québécois lui, correspond en réalité à notre licence en France, donc au diplôme remis après trois années d’études universitaires. Vous suivez? L’équivalent du bac français au Québec est le diplôme du secondaire.

  • Le Cégep

Après avoir obtenu leur diplôme du sécondaire, les québécois n’entrent pas directement à l’université. Ils vont au Cégep, une sorte de collège préparatoire avant d’aller à la fac, pendant deux ans. C’est seulement après avoir obtenu le diplôme collégial qu’ils peuvent commencer leurs études supérieures comme on les a en France. Parce que cela rajoute une étape, il est rare que les québécois aillent au delà d’un baccalauréat (licence).

  • Et d’autres petits détails…

On ne parle pas de master mais d’une maîtrise (attention au français!), les notes ne sont pas sur vingt mais sont par lettres : A+, A, A- jusqu’à F il me semble.

Dans l’ensemble, j’ai l’impression que le niveau universitaire québécois est quand même supérieur à celui en France. Par exemple, certaines écoles se situent dans le top 100 des meilleures universités au monde. D’ailleurs, quand j’ai débarqué à l’Université de Montréal, j’ai eu du mal à m’habituer aux grandes charges de travail. J’ai très peu d’heures de cours au niveau maîtrise, mais beaucoup de lectures et de devoirs à faire en dehors.

D’ici le mois de décembre, je serai diplômée de l’Université de Montréal et j’assisterai à une vraie cérémonie de remise des diplômes, un peu comme dans les films hollywoodien. Ahah, j’ai hâte!

par Manon

Laisse ton commentaire ici!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s