#Bavardages : il y a des jours comme ça où ça ne va pas

Depuis que je suis à Montréal, je ressens souvent le manque de mes proches, le mal du pays parfois. Et c’est parfois difficile de passer au-dessus. Même si je vis maintenant avec mon copain et que je suis heureuse dans la vie de tous les jours, il y a des fois où ça ne va pas. J’ai une baisse de moral qui me fait me sentir seule mais qui, en même temps, me donne le goût de ne rien faire, de ne parler à personne. Alors dans ces moments-là, j’essaye de me retrouver pour essayer d’aller mieux.

  • Parfois, ça fait du bien de pleurer

Sans vraiment savoir pourquoi. Pour évacuer, certainement, et relâcher la pression que je me donne parfois. Généralement après ça, je me sens déjà un peu mieux.

  • Boire un thé

Un thé, un chocolat chaud, ou n’importe quelle boisson chaude, c’est réconfortant et ça fait du bien au moral. Enroulée dans un plaid avec un mug, je respire les bonnes odeurs et les bonnes ondes de mon thé pour penser à autre chose. D’ailleurs, l’odeur du thé, ça me rappelle l’odeur du spa balinais, quand ils servent une boisson chaude après un massage.

  • Manger un morceau de chocolat

On dit parfois que le chocolat contient l’hormone du bonheur. Qu’on y croit ou pas, je pense sincèrement (sur moi en tout cas) que le chocolat a des effets positifs sur mon humeur. Alors je mange un carré, ou plusieurs d’ailleurs, d’un bon chocolat noir pour aller mieux.

  • Regarder une comédie

Avec mon thé, ma couverture et mes carrés de chocolat, je m’installe dans mon canapé pour regarder un bon film. La dernière fois, j’ai regardé le film Bad Moms, avec Mila Kunis et Kristen Bell, pour me remonter le moral, et ça a marché. J’ai bien rigolé!

  • Prendre soin de soi

Si je n’ai pas le goût de regarder une comédie, je m’occupe de moi. Par exemple, je me fais un masque pour le visage ou je me mets du vernis. Ça m’aide déjà à me sentir mieux dans ma peau et donc dans ma tête.

Après tout ça, je me sens un peu mieux et j’essaye de positiver du mieux que je peux. Je me dis que j’ai une chance incroyable d’être ici à Montréal et que je dois en profiter à fond pour ne pas avoir de regrets plus tard. Quand ça ne va pas, l’important, c’est aussi d’en parler à ses proches. Parce que ce sont elles, les personnes les mieux placées pour nous faire aller mieux. Vider son sac, ça fait du bien aussi.

par Manon

2 commentaires

  1. Courage Marion, ça arrive à tout le monde.
    Même si on a choisi d’être expatrié, c’est toujours difficile d’être loin de tous. Les gens s’imaginent que c’est le rêve canadien tous les jours, mais non…
    Tu as ton chéri, et je suis sûre qu’à la fin de tes études tu vas trouvé un job épanouissant, tu as la vie devant toi.
    Personnellement je suis dans cette transition, où je ne sais plus si j’appartiens encore à la France et si je suis faite pour le Canada.
    En tout cas tu as raison c’est très bien de vider son sac et de trouver du plaisir dans de petites choses.

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’il y a aussi la fatigue qui affecte mon humeur… j’ai besoin de souffler et de changer d’air! C’est sur que j’irai mieux une fois que je serai en vacances. Je te souhaite aussi d’aller mieux. En attendant, on pourra toujours se prendre un verre pour papoter et se remonter le moral à deux! ☺️

      Aimé par 1 personne

Laisse ton commentaire ici!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s